7 ASTUCES pour DÉBUTER la PRATIQUE du BONSAÏ

7 ASTUCES pour DÉBUTER la PRATIQUE du BONSAÏ

La pratique du bonsaï peut sembler complexe et intimidante au premier abord, surtout pour les débutants avides d'informations.
Je suis Bruno et j'anime la chaîne Vital Bonsaï. Aujourd'hui, je vais partager avec vous sept astuces essentielles pour débuter le bonsaï en toute sérénité. Mais aussi pour avoir de bon conseils afin de garder en vie votre bonsai, voici l'idée de cette article.

 

 

1. Cultivez des Arbres Autochtones

 

Pour commencer, cultivez des arbres qui poussent naturellement dans votre région. Par exemple, si vous habitez le sud-ouest de la France, choisissez des espèces adaptées à ce climat.
Des arbres importés, nécessitent un temps d'acclimatation supplémentaire, rendant l'apprentissage du bonsaï plus compliqué.
En optant pour des espèces locales, vous évitez ces complications et augmentez vos chances de succès. Utilisez par exemple des jeunes plants comme du charme, de l'aubépine et du cotonéaster.
Retrouvez notre sélection de jeunes plants dans notre boutique.

 

 

 

2. Fouillez les jardineries

 

Pour cultiver des arbres adaptés à votre région, une visite dans les jardineries locales s'avère souvent fructueuse. Ces établissements proposent des arbres déjà acclimatés à votre climat, ce qui en fait des candidats idéaux pour la culture en bonsaï.
Bien que ces arbres puissent souvent sembler standardisés, ils constituent une excellente base pour démarrer la construction d'un bonsai.
De plus, les jardineries offrent parfois des arbres en solde, légèrement abîmés, qui représentent une opportunité idéale pour les transformer en petit arbres en pots à moindre coût. En fouillant un peu, vous pouvez dénicher des trésors cachés et commencer votre aventure bonsaï avec des spécimens robustes et adaptés à votre environnement.

 

 

3. Utilisez Peu d'Outils

 

Inutile de dépenser une fortune en outils. Commencez avec deux ou trois outils de base : une paire de pinces pour couper le fil, une paire de ciseaux de qualité, et éventuellement une paire de pinces concave.
Ces quelques outils suffiront pour réaliser la majorité des travaux. Dans mes vidéos, j'utilise rarement plus de trois outils et je parviens à effectuer une grande variété de tâches.
Investissez également dans un plateau tournant. Cela simplifie grandement le travail sur vos arbres, vous permettant de les observer sous tous les angles et de les tailler plus facilement. C'est un accessoire abordable et indispensable pour tout amateur de bonsaï.

 

 

4. Cultivez vos Arbres à l'Extérieur

 

Tout les arbres doivent être cultivés en extérieur à un moment ou un autre, pour bénéficier des cycles naturels des saisons. Utilisez votre rebord de fenêtre, balcon ou terrasse pour les exposer aux conditions naturelles.
Petite exception pour les arbres tropicaux, qui doivent être protégés du gel en hiver, mais pour le reste de l'année, ils seront également exposé a l’extérieur.
Au passage nous cassons un mythe urbain sur les bonsai d’intérieur, qui n'existent pas. Tout les bonsai sont des arbres et doivent pousser à extérieure, exception faite des tropicaux cité plus haut.
Si vous souhaitez débuter le bonsai avec des arbres adaptés et facile a cultiver, voici notre sélection :

 

Pour DÉBUTER 2 Bonsai un Orme de Chine + un Ficus.

 

 

5. Apprenez les Techniques de Taille

 

La taille est l'un des aspects fondamentaux de la création et de l'entretien d'un bonsaï. Il existe plusieurs types de taille, chacun ayant un objectif spécifique.
La taille de formation permet de donner une forme générale à l'arbre, tandis que la taille d'entretien maintient cette forme et favorise la densification du feuillage.

Utilisez des ciseaux tranchants et propres. Ceci afin de faire une coupe nette , éviter les infections et permettre une guérison rapide.
N'oubliez pas que la taille est une intervention régulière en fonction de la croissance et la santé de votre bonsai.
Il est également primordial de laisser pousser votre arbre. En général je préconise de laisser l'arbre faire des tiges, parfois longue, pour les couper fin Mai.
Le « laisser tiger » sera bénéfique pour votre arbre en pot. Cela lui redonnera de la force.

 

 

6. Maîtrisez l'Arrosage

 

L'arrosage est une compétence essentielle dans la culture des bonsaïs. Trop ou trop peu d'eau peut nuire à la santé de vos arbres. Il est crucial de comprendre les besoins en eau de chaque espèce et de surveiller attentivement le substrat pour déterminer le bon moment pour arroser.

Utilisez de l'eau à température ambiante et arrosez jusqu'à ce que l'eau s'écoule par les trous de drainage du pot. Cela garantit que toutes les racines reçoivent de l'eau et que le substrat est bien humidifié.
Pendant les périodes de chaleur intense ou de croissance active, vos arbres peuvent nécessiter des arrosages plus fréquents.
En hiver, réduisez les arrosages en fonction des besoins spécifiques de chaque espèce. Apprenez à reconnaître les signes de stress hydrique, tels que les feuilles flétries ou jaunies, et ajustez votre routine d'arrosage en conséquence.

 

 

7. Soyez Patient et Observateur

 

L'un des aspects les plus cruciaux de la pratique du bonsaï est la patience. Contrairement à de nombreuses activités modernes, le bonsaï est un art qui demande du temps et de la réflexion. Observez attentivement vos arbres, apprenez à comprendre leurs besoins et leurs réactions aux différentes interventions. Chaque arbre est unique et évolue à son propre rythme.

La patience est essentielle car les transformations significatives prennent du temps. Il est tentant de vouloir voir des résultats immédiats, mais le bonsaï est une pratique de long terme. Donnez à vos arbres le temps de se développer et de répondre aux soins que vous leur apportez. Cela inclut des phases de croissance, de repos et de récupération après des tailles ou des rempotages.

En étant patient, vous développerez également une meilleure compréhension des cycles naturels et des rythmes de vie de vos arbres. Cela vous permettra de mieux anticiper leurs besoins et d'ajuster vos techniques de culture en conséquence. Soyez attentif aux signes subtils que vos bonsaïs vous envoient et ajustez vos soins en fonction.

Pour éviter de trop solliciter un seul arbre, commencez avec plusieurs arbres. Cela permet d'espacer les travaux et de varier les plaisirs, réduisant ainsi le risque de sur travail sur le même arbre. De plus, cela vous offre plus d'opportunités pour expérimenter et apprendre.
Vous trouverez une vidéo qui vous explique les 7 erreurs à éviter, dans le lien si dessous

 

Conclusion

Voilà sept astuces pour débuter dans l'art du bonsaï. Retrouvez des playlists pour débutants sur ma chaîne Vital Bonsaï pour plus de conseils et techniques.
Rejoignez également la FAN ZONE une sorte de club en ligne, pour accéder à des heures de vidéos, des cours en ligne et de nombreux conseils.
J'espère que ces conseils vous aideront à démarrer votre aventure bonsaï avec confiance. Pour compléter n'hésitez pas à visiter notre boutique et nos sélection de bonsai pour débutant.

Retour au blog